The Crystal Method - s/t (2014)

Le hasard fait parfois bien les choses. Alors que, sans que je ne sache réellement pourquoi, j'avais envie de parler d'un vieux disque de The Crystal Method, une petite recherche sur leur actualité m'informait qu'ils avaient sorti un nouveau disque il y a moins de deux semaines.

Alors bon, écouter The Crystal Method en 2014, c'est un peu comme retrouver ce vieux pote avec lequel on a fait les 400 coups, mais auquel on ne sait pas vraiment ce qu'on va pouvoir lui dire désormais. Le lien est cassé en quelque sorte, et ce genre de choses, ça ne se répare pas comme ça.

Pour le duo électronique de Las Vegas, le temps qui passe et le changement de fréquentations durant ce laps de temps explique sans doute le fait que le lien se soit brisé. Je ne retrouve pas, sur ce The Crystal Method, cinquième LP des loustics, le plaisir que j'avais sur leur Vegas initial, qui nous date déjà de 1997.



Il faut dire que ce Vegas était quand même un petit chef-d’œuvre électronique que j'avais découvert en usant mes pouces sur les manettes d'une PlayStation aujourd'hui passée de mode, que ce soit sur Mortal Kombat ou plus sûrement sur le jeu de la Coupe du Monde 98 de foot sorti par EA Sports dont la bande musicale était composée de 4 morceaux du disque. Bref, une sorte de Madeleine de Proust, forcément inégalable, d'autant plus que le breakbeat du duo ne révolutionne pas grand chose, et lorgne dangereusement vers un goût moins sûr lorsqu'il convie ici et là quelques guests vocaux (Difference).

Pour autant, j'écoute jusqu'au bout. C'est loin d'être désagréable et, dans la démarche, je pense forcément au dernier disque de Prodigy. Un disque qui, s'il était sorti quinze ans plus tôt, aurait forcément trouvé son public et aurait été appréhendé différemment. Le son de The Crystal Method est encore plus brut, s'éloigne des détails électroniques qui faisaient son charme, mais il en reste quand même une colonne vertébrale agréable, à l'instar d'un Jupiter Shift efficace et inspiré.

Pour ceux qui ne connaissent pas le duo, je recommande quand même Vegas, pas sûr que ce nouvel opus ait un véritable intérêt pour quiconque n'étant pas attaché à ses auteurs. Pour les fans de football n'ayant pas joué aux jeux video en 98, pas impossible qu'ils connaissent au moins un morceau du groupe, Weapons of Mass Distortion étant utilisé en guise de générique pour le Canal Football Club.

Écouter Vegas (1997) sur le lecteur ci-dessous en intégralité :




Écouter The Crystal Method (2014) sur le lecteur ci-dessous en intégralité : 

Commentaires

  1. Je dois avouer que je ne connais pas du tout ! Faut dire qu'à l'époque je commençais justement à lâcher la console...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute pas indispensable en 2014, que ce soient le nouveau (surtout pas) ou Vegas, qui évolue un peu dans la veine des Chemical Brothers.

      Supprimer
    2. Inconnu pour moi aussi, mais ça doit être parce que je n'ai jamais joué...;)

      Supprimer

Enregistrer un commentaire