Fuji Kureta - Cacti (2013)

Fuji Kureta, un nom que j'entends beaucoup depuis quelques années, sans que jamais, à l'exception du titre figurant sur la compil' réalisée en 2012 par IndieRockMag, je ne pose une oreille dessus.

Que de temps perdu, et en même temps, quelle réjouissance de se dire que de tels groupes sont encore à découvrir. Là où l'innovation musicale a de plus en plus tendance à se tourner vers des formats éloignés de la chanson, le duo turc revendique un tel format.

Vous vous en doutez peut-être, il ne s'agit pas de chansons traditionnelles avec une structure définie et prévisible à l'avance. Avant de revenir ces prochains jours sur des disques à part entière du groupe (que je n'ai donc toujours pas écoutés, mais dès demain, promis, c'est parti, ah, l'art du teasing), je souhaitais d'abord parler sur le second titre que j'ai écouté du groupe, après le Shapes paru sur la compil' IRM.

Ce morceau, c'est Cacti, et il est sorti en 2013 dans le cadre d'un EP éponyme. La voix de Deniz Öztürk et les compositions de Sahin Kureta se marient à merveille dans une electronica éthérée où la frontière entre l'aspect doux, reposant et les rythmiques alambiquées est toujours ténue. Difficile de savoir sur quel pied danser sans être pour autant malmené. Je n'en dis pas plus, je n'aurai plus d'idée pour décrire leur musique demain, sinon...


 
 
 
Lire l'interview réalisée par IndieRockMag.
Ecouter Shapes dans le lecteur ci-dessous :

Commentaires

  1. Malheureusement on n'en entend toujours pas parler ailleurs que IRM, j'espère que ça va changer maintenant qu'ils se sont trouvés un label pour d'éventuelles sorties physiques.

    J'espère que tu apprécieras autant "See-Through" en tout cas, pour moi le meilleur album d'électro vocale depuis au moins le "Blood, Looms & Blooms" de Leila.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me faisais justement la réflexion que j'arrivais pas à le trouver ce See-Through, qui n'est plus disponible sur le site où il était téléchargeable gratuitement.

      Supprimer
  2. Tu sais comment le récupérer chez moi au besoin.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire