La saga de Mark Oliver Everett : Episode 2/15 - You'll Be The Scarecrow

Deuxième épisode de la saga dédiée à Mark Oliver Everett. Sept ans après Bad Dude In Love, notre E adoré sort la tête de l'eau.
Bon, ce n'est pas non plus un chef-d’œuvre que ce A Man Called E, mais comparé à son prédécesseur, il présente l'avantage d'être audible et supportable. Tout n'est pas bon sur cet opus sorti en 1992, il sonne encore terriblement daté, et E parvient à bousiller certains titres qui partaient bien en les agrémentant d'éléments très "eighties" comme Hello Cruel World où l'on alterne entre les passages intéressants et ceux rappelant Sting (je ne précise donc pas leur inintérêt).

Si aller au bout de ce disque est encore difficile, le songwriting de E s'affine (Looking Out The Window With A Blue Hat On par exemple) et on voit que ce dernier a mûri. Il y fut bien contraint suite à sa décision de tout plaquer en 1987 pour résider en Californie avec l'espoir (d'abord vain) de vivre de sa musique. 

C'est l'époque où il enregistre un disque par semaine (on serait tentés de se dire "quel bonheur ce serait de les écouter", mais si l'on voit A Man Called E comme un "best of" de ceux-ci, on change vite d'avis). 

Des choses étonnantes sont quand même présentes ici comme ce Symphony For Toy Piano In G Minor qui, en une quinzaine de secondes, suffit à me charmer avant de laisser la place, pour une nouvelle quinzaine de secondes, à des applaudissements. Rien de plus, mais cette boucle aurait pu servir de base à un vrai bon morceau.

Place donc à You''ll Be The Scarecrow, ritournelle au piano très agréable, mais loin de ce dont sera par la suite capable.



Commentaires

  1. je n'ai pas très envie de me le réécouter pour savoir quel titre est mon préféré... Dans mon souvenir, je crois que c'est "I've been Kicked Around" ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ce n'est pas un disque qui donne particulièrement envie d'être écouté. Contrairement au suivant qui s'écoute plus facilement.

      Supprimer
  2. A suivre donc. Je ne suis pa attaché au bonhomme, je le connais trop peu. Mais en lecture, je trouve souvent son nom cité, comme une personnalité complexe mais créatrice. Je vais suivre ta saga alors, pour savoir où taper...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu trouveras de quoi approfondir ta connaissance du bonhomme par ici ;)

      Supprimer
  3. On commence ici à trouver des tons de voix qui nous donneront des frissons plus tard ... non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui. Des tons de voix. C'est le début de quelque chose.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire