La saga de Mark Oliver Evrett - Episode 15/15 : Mistakes Of My Youth

Onzième et, à l'heure actuelle, dernier album de Eels, The Cautionary Tales of Mark Oliver Everett est un disque sorti en cette année 2014.
Après Blinking Lights, Mr E nous a refait le coup de l'album introspectif qu'il prépare depuis quelques années. Wonderful, Glorious n'était en fait qu'une récréation durant le processus de création de cet opus.

Problème, la récréation s'est avérée être un grand cru alors que celui-ci est plus dispensable. On n'atteint pas le relatif non-intérêt de End Times, et il y a assurément de bien beaux titres à découvrir ici (notamment Mistakes Of My Youth, que je choisis ici sans hésiter), mais il faut avouer que Eels a désormais tendance à tourner en rond lorsqu'il s'agit de ritournelles devenues trop sages et celles-ci sont nombreuses sur ce disque.

La presse a voulu en faire l'album qui signe le grand retour de Eels alors même que celui-ci avait eu lieu un an plus tôt. On a ici à faire à un bon disque au demeurant, mais à classer 8/9ème (sur 11, donc) dans sa discographie.



Un autre titre abouti : Parallels
Encore un ? : A Swallow In The Sun

Commentaires

  1. On est assez peu en phase sur celui ci. Certes la presse nous l'a sur vendu (comme tout les Eels depuis des lustres), mais je considère quand même cet album comme un retour. Pas forcément dans le résultat (il y a beaucoup de redites encore, l'album reste un peu plat et il y a des titres bien nazes), mais dans l'intention: enfin E semble avoir pris un moment pour travailler sa composition, son propos, plutôt que de s'éparpiller au petit bonheur le jam en accouchant d'une multitude de titres aux niveaux extrêmement inégaux. Ritournelles ages, peut être, en tout cas les seules qui m'ont touché depuis BL, c'est pas rien! "Mistakes of my Youth" ou "Parallels", très bien, mais pour moi ce sera "A Swallow in the Sun"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te suis pas sur le fait que Eels n'ait pas travaillé ses compos depuis Blinking Lights. Sur Hombre Lobo et Wonderful, Glorious, je trouve l'essentiel des compos imparables et la production parfaite.
      Je te suis par contre sur A Swallow In The Sun.

      Supprimer
    2. Pas travaillé c'est beaucoup dire, mais ca manque d'une certaine cohérence, il a un peu enregistré tout ce qui lui tombait dans le 4 pistes, c'est l'impression que ça donne. Il y a de très bons titres, d'autres mauvais... pourquoi tel morceau est sur cet album, tel autre sur celui qui suit 1 an après? Eels a beaucoup plus d'intéret sur ses live aujourd'hui, je trouve;...

      Bref, bravo pour cette série d'articles et longue vie à ton blog, que je prend plaisir à visiter quotidiennement!

      Supprimer
  2. Avec un peu de retard, bon anniversaire pour ton blog! Ca fait plaisir de t'y retrouver plus régulièrement!!! ;)
    Ce dernier album de Eels je l'ai un peu écouté cette année, je l'ai trouvé pas mal mais je ne suis pas encore conquise...:)

    RépondreSupprimer
  3. Yo !
    Ce qui ne me plaît pas sur celui-ci c'est son côté uniforme. J'aime bien quand chez Eels les morceaux se suivent et ne se ressemblent pas ...
    J'avais trouvé les morceaux beaucoup mieux en concert que sur ce disque, Mistakes Of My Youth me va bien ceci dit, j'en avais posté la vidéo chez Marius à l'époque.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire