Icelandweek #1 - Emilíana Torrini - Jungle Drum (2008)

Dix jours (ce sera difficile de s'y limiter, car comment réduire la profusion d'artistes islandais à seulement dix unités ?) dédiée aux artistes islandais est à venir sur Last Stop ? This Blog !

Et on commence avec une artiste qui n'est pas celle que je connais le mieux. Je n'ai pas écouté les huit disques d'Emilíana Torrini, j'ai même été déçu par le dernier Tookah sorti en 2013.

Ma préférence au précédent, Me And Armini (2008) bien que j'apprécie également Fisherman's Woman (2005). L'Islandaise, d'origine Italienne, y navigue à chaque fois entre dream pop, folk et rock indé, quand bien même ces étiquettes veuillent encore dire quelque chose.

A défaut de définir ce qu'Emilíana Torrini fait, elles permettent de savoir dans quel registre elle ne s'aventure pas. A raison puisque, si ces albums contiennent parfois quelques petites longueurs, l'ensemble est rarement discutable.

S'il ne devait rester qu'un titre, ce ne serait pas forcément celui qui reflète le mieux le ton général de son œuvre, mais ce serait Jungle Drum, figurant justement sur Me And Armini, plus enjoué, galopant et immédiat que ce à quoi nous a habitué l'Islandaise, mais avec tellement d'efficacité qu'on ne peut pas l'en blâmer, loin s'en faut.

Commentaires

  1. Je connais surtout le 1er album, je crois qu'après c'est plus folk ...

    RépondreSupprimer
  2. En fait y a que le second qui soit plus folk. Mon préféré c'est le premier, d'assez loin quand même... et ne serait-ce que pour ce titre, fabuleux : https://www.youtube.com/watch?v=7qphtqpcZC0

    Mais ils sont tous très bien (même le dernier je l'avais bien apprécié).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voleur! Tu m'as volé ma réponse, c'est dingue ça. Je pense également que "Love in the time of science" (qui n'est pas du tout son premier mais son quatrième album) et ce titre en particulier planent largement au dessus du reste, au demeurant fort bons. (Lloyd_cf)

      Supprimer
  3. En peu comme toi, j'ai bien aimé "Me And Armini", un peu touche à tout mais sans esbroufe. Le single "Jungle Drum" a ce côté rock minimaliste mais efficace, p'tain. Un peu de Reggae aussi, du pop electro... Et pas mal d'acoustique. Mais comme j'aime bien sa voix - mon obsession en pop rock, les voix - j'aime tout.
    Le dernier? Je ne l'ai pas vu chroniqué dans MAGIC alors je vais attendre ;-) Merci du rappel

    RépondreSupprimer
  4. Sympa ton idée de parler pendant 10 jours d'artistes islandais, 1/jour. Mais d'où vient cette idée ? Est-ce en référence à un événement, ou tout simplement une envie ???
    Emiliana torrini est clairement une touche à tout, ultra éclectique et talentueuse. C'est aussi une voix très touchante, très marquante.
    J'suis d'accord avec toi Rabbit : Le titre "dead things" est fabuleux, Pop-folktronica en mode total Free (ah, ces passages limite breakbeat noise) !!!
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. Salut,
      c'est parti de rien de spécial. Aucun événement en tout cas. Je voulais faire une semaine "trip-hop" avant de me dire que j'avais peu de chances de faire partager des masses de découvertes. J'ai donc opté pour un autre "courant" (on ne saurait résumer l'icelandic pop à un seul courant tant c'est large, mais je m'entends) que j'adore.
      Fameux ce Dead Things aussi, en effet.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire