[GJBSF #08] 6 - Massive Attack - 100th Window (2003) & UNKLE - End Titles... Stories For Film (2008)

Sur le coup-là, il va falloir me pardonner. C'est curieux, car ce thème, "Deux pochettes d'albums qui se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Coïncidence?..." ne me parlait pas du tout. Pourtant, je suis très attaché à la dimension visuelle des albums. Je les lie fortement à leur pochette. Ce qu'ils représentent en termes d'image, c'est déjà un indice, une préparation au voyage qui nous attend. Alors, des fois, c'est bien d'être surpris, mais ça peut aussi constituer une accroche pour accéder à un univers que de savoir où on met les pieds.

J'aurais pu recycler les nombreuses idées de Francky01, véritable spécialiste de ce type de thèmes, mais non, je préfère l'avouer : malgré l'intérêt pour la dimension visuelle des images, je ne suis pas bon pour effectuer des parallèles.

En regardant les deux pochettes, celle du 100th Window de Massive Attack, et du End Titles... Stories For Film d'UNKLE, je ne vois pas une ressemblance "comme deux gouttes d'eau". Mais je n'ai pas pu trouver mieux.


On va donc se contenter de cela. Deux pochettes dont le code couleur, sombre, est assez proche, bien que 100th Window tolère un peu de couleur (une sorte de bleu pétrole) qu'End Titles se refuse. Et puis, il y a un corps. On parle bien de corps, car sur aucune des deux pochettes, la tête n'est représentée. Ce n'est pas elle qui est importante, c'est bien le corps, abîmé sur 100th Window (il vole même en éclat), et passé au scanner chez UNKLE.

Une atmosphère sombre, un intérêt pour les corps, mais de manière anonyme. C'est finalement assez cohérent avec les univers sonores des deux disques. Sombres, ces deux-là le sont assurément (et à l'instar de son code couleur qui n'admet aucune concession, End Titles est sans doute le plus sombre des deux). L'intérêt pour l'anonymat se retrouve dans le sens où aucun des deux disques n'est fait pour briller. Qui se souvient d'End Titles, à part les fans d'UNKLE ? De toute façon, à part ceux-ci, qui se souvient d'un disque de la formation, depuis le Psyence Fiction initial ? Quant à 100th Window, c'est clairement le Massive Attack le plus sous-estimé, alors même que je ne suis pas loin de le considérer comme mon préféré des Bristoliens.


Je ne souhaite pas aller plus loin dans la description sonore de ces deux disques. Après Mezzanine, Massive Attack a une nouvelle fois repoussé les limites de l'expérimentation, de l'hypnotisme épuré. C'est, aujourd'hui encore, leur dernier grand disque, Heligoland alternant entre grands moments et d'autres plus mineurs. En somme, il est juste très bon.

Quand à UNKLE, Psyence Fiction mis à part puisque ce disque intemporel est hors catégorie, End Titles constitue leur opus que je préfère. Est-ce le meilleur ? Je ne saurais le dire. Je ne sais pas pourquoi j'ai une affection (qui ne semble pas partagée) particulière pour ce disque. Je l'écoute assez peu, mais je l'aime.

Car oui, dans cette consigne, je me voyais mal aligner les deux pochettes les plus ressemblantes, non, il fallait à la fois qu'elles se ressemblent et que je chérisse les deux disques. D'où ma difficulté initiale à trancher...

Commentaires

  1. Ha oui, quand même ! O_O
    Tiens, je ne connais pas ce UNKLE, je vais creuser.
    Bien joué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour découvrir UNKLE, l'idéal est à mon sens de débuter avec le premier, Psyence Fiction, chef-d'oeuvre en matière de trip-hop. Après, DJ Shadow n'apparaît plus, et ça évolue dans une veine un peu moins rythmée, comme sur celui-ci, qui n'est cependant pas déplaisante, loin s'en faut.

      Supprimer
    2. Mais je connais déjà UNKLE et je suis d'ailleurs d'accord sur ta recommandation initiale. Mais, donc, celui-ci, je ne le connais pas et ça m'ennuie parce que j'aime bien UNKLE, il faut donc que j'écoute ! ^_^

      Supprimer
    3. Ah oui, j'avais mal lu. Pas vu le "ce", dans la précipitation. Bonne écoute, alors, tu m'en diras des nouvelles =)

      Supprimer
  2. Tu prends trop de précautions, moi je trouve qu'elles se ressemblent beaucoup ces pochettes !
    Je ne me suis jamais plongé dans les disques de ces deux groupes, bien évidemment je connais plus MA qu'Unkle. Un peu éloignés de mon champ d'action ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends peut-être trop de précautions, en effet. Ce que je voulais dire par là, c'est qu'il n'y avait pas de clin d'oeil de l'un à l'autre (je pense du moins). Ce qui n'empêche pas, bien au contraire, que les deux se ressemblent, tu as raison.
      Quant aux artistes, ils sont effectivement un peu éloignés de ton univers, j'imagine. Et puis ils sont pas ricains =)

      Supprimer
  3. Bien joué, la ressemblance est évidente. Ce disc de Massve Attacks, c'est le dernier d'eux que j'ai réellement écouté (et possède). Ceux d'après, j'ai lâché. Trop aimé les albums des 90's !!
    UNKLE, j'ai adoré le premier.
    Merci pour la dédicace dans ton papier, ça fait plaisir.
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement, y a eu qu'un LP depuis 100th Window, et en l'occurrence, même si je l'aime beaucoup, c'est sans doute leur moins bon, Heligo Land.
      Pas de souci pour la dédicace, j'imagine que je ne suis pas le seul à y avoir pensé ;)

      Supprimer
    2. Heligoland essayait trop de ressembler à un Mezzanine-bis pour réellement convaincre. Mais ça reste correct, d'ailleurs je le préfère à 100th Window qui fait trop, à mon avis, musique "papier-peint".

      Supprimer
    3. Je comprends aisément qu'on n'aime pas 100th Window, c'est un avis malheureusement assez partagé, et c'est pourtant de loin celui que j'écoute le plus souvent aujourd'hui, dont l'atmosphère me fascine le plus. Très dérangeant mais je pourrais l'écouter quelle que soit mon humeur.
      Heligo Land faisait un peu trop "patchwork", trop d'invités différents (c'est jamais bon signe à mon sens) malgré de très bons morceaux (Paradise Circus, Girl I Love You, Atlas Air, Pray For Rain) mais assez peu de liant entre les morceaux, chose assez rare chez Massive.

      Supprimer
  4. Musicalement, je ne suis pas trop fan de tout ça, mais je trouve que tu t'en sors tout à fait honorablement en ce qui concerne les pochettes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est déjà ça ! Merci pour ton commentaire.

      Supprimer
  5. d'accord avec les autres, tu t'en tires plus qu'honorablement, d'autant que tu ne triches pas, puisuqe tu es fan des deux albums....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, c'était la condition sine qua non. Je me refuse à parler d'albums que je n'apprécie pas. Ou alors, c'est extrêmement rare...

      Supprimer
  6. Et bin, où est le problème ? Elle est parfaite l'association de pochettes. Après pas de clin d’œil de l'une à l'autre, c'était pas obligé, y avait un point d'interrogation à "coïncidence". Et puis, même pas sûr qu'il n'y ait pas un clin d’œil.

    En plus elles sont chouettes graphiquement tes pochettes. J'aime bien MA, sans en faire des folies. Mais je ne connais pas UNKLE, encore que ce K me dit quelque chose, j'ai peut-être déjà testé sans m'en souvenir.

    Côté clin d’œil, les pochettes de UNKLE "War Stories" et Massive "Attack Heligoland", franchement y a pas d'hésitation. Alors je ne serais pas surpris que ce soit le cas pour celle que tu as choisies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois une ressemblance graphique entre War Stories et Heligo Land ? J'aurais plutôt vu War Stories, effectivement, avec l'EP de Massive Attack Spitting The Atom, sorti au moment d'Heligo Land justement.

      Supprimer
    2. Au temps pour moi, c'est effectivement Splitting the atom dont je voulais parler. Je l'ai fait de mémoire sans vérifier. Et là la ressemblance est frappante non ?

      Supprimer
    3. Oui oui, avec Splitting The Atom, la ressemblance est claire. Et pour le coup, ce serait Massive Attack, chronologiquement, qui se serait inspiré de la pochette d'UNKLE, alors qu'entre End Titles et 100th Window, ce serait l'inverse.

      Supprimer
  7. Deux pochettes bien mystérieuses et qui sentent le soufre. Elle se ressemblent beaucoup dans leur symbolique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans leur symbolique, je trouve aussi ! Merci pour ton retour !

      Supprimer
  8. Beau doublé, tant en musique qu'en pochettes. C'est vrai qu 'UNKLE j'ai un peu délaissé ... massive m'attire encore , incapable de réisiter à leur production, même si effectivement certaines des dernieres production m'ont déçu (dont celui là)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arf, ça semble être l'avis général que cette déception concernant 100th Window qui est pourtant un vrai chef-d'oeuvre à mon sens. UNKLE, je t'avoue que je les suis de bien moins près depuis quelques années.

      Supprimer
  9. Belle association de pochettes moi je trouve!
    Je ne suis plus ces groupes depuis bien (trop) longtemps et je ne connais donc pas ces albums mais tu m'as donné envie de les (re) découvrir...

    RépondreSupprimer
  10. Je connais Massive Attack, mais pas celui-là. Et UNKLE, que de nom. Mais bien joué pour les pochettes, l'une est la suite logique de l'autre !

    RépondreSupprimer
  11. Deux belles coïncidences, ça me plait bien!!

    RépondreSupprimer
  12. Il me semble que c'est 3d de massive attack qui a fait les pochettes de ces deux disques

    RépondreSupprimer
  13. Effectivement Del Naja a fait toutes ces pochettes, incluant les deux dont parle Till, et chanté chez UNKLE etc... donc logique, finalement.

    Et sinon les écoute pas Elnorton, très beau disque d'UNKLE, très certainement mon préféré aussi depuis Psyence Fiction et le Massive Attack est tout bonnement mon album préféré de ces 12 dernières années, pas facile à percer tant sa production et ses arrangements électroniques sont labyrinthiques (alors "disque papier peint", aha, merci bien).

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire