[GJBSF #08] 7 - Sigur Ros - ()

"Vous mettez cet album dans l'autoradio et vous conduisez toute la nuit. Pour aller où? Là n'est pas la question...", tel est le dernier thème de ce Grand Jeu Des Blogueurs.

La voiture, c'est un des lieux où je préfère écouter de la musique. Seul, de préférence. Dans un petit véhicule de préférence, tant j'aime le son qui peut se dégager dans ces espaces confinés. Et puis, en voiture, la musique constitue la BO du film qui se déroule sous nos yeux, au gré des paysages parcourus.


J'ai donc choisi (), mon Sigur Ros préféré, pour ce thème. De toute évidence, adorant les conditions d'écoute en voiture, mes disques automobiles préférés se conjuguent selon les mêmes règles que mes "disques préférés", tout simplement. En somme, les disques que j'aime écouter en voiture sont les mêmes que ceux que j'aime écouter chez moi.

Mais comme je le disais, outre les conditions d'écoute particulières, la voiture donne à la musique la possibilité d'accompagner les paysages que l'on arpente. Et, délaissant les grands axes (sans vouloir paraphraser un autre artiste dont j'aurais ici pu citer l'une des œuvres), je privilégie souvent les chemins de campagne. De fait, il y a une certaine diversité, assez peu de monotonie, je me tiens à l'écart des grandes villes, un peu en retrait. Et qui mieux que Sigur Ros pour illustrer ce tableau global ? 

Quand à l'aspect "on roule toute la nuit", il fallait également une fin de disque superbe, qui donne envie de remettre le couvert sitôt l'écoute clôturée. Et à ce petit jeu, Untitled 7 et Untitled 8 constituent, je crois, l'une des plus formidables "fin de disque" (les guillemets s'imposent, car à eux deux, les morceaux durent près de 25 minutes...). Je ne sais pas vous, mais après avoir écouté Unitled 8, il est impossible que je revienne sur Terre, à une activité normale avant quelques minutes de transition.

Un disque sans titre, composé de morceaux sans noms. Un disque anonyme, en somme, voilà ce qui me donne le plus de plaisir lorsque je suis un anonyme parmi d'autres, coincé dans une dimension presque intemporelle. Vous l'aurez compris, c'est surtout la nuit que je conduis, ou du moins, que je m'imagine conduire, en écoutant ce disque qui aurait tôt fait d'afficher une empreinte écologique dans le négatif avec ces conneries-là...

Commentaires

  1. Excellent choix ! MON disque préféré de Sigur Ros, celui que j'ai le plus écouté, qui m'a le plus fait voyager.....et celui que j'avais choisi pour le thème nordique (n°3) de l'édition précédente du Grand Jeu !!!
    C'est même après ce disque entier qu'il est impossible que revenir sur Terre.
    Sans titre, sans nom de chanson, pochette ultra dépouillée mais sublime : un disque anonyme comme tu l'as si bien dis.
    Les textes écris en Volenska et la voix "falsetto" de Jón Þór Birgisson rendent cette oeuvre encore plus poétique, onirique et atmosphérique. Un bijou sonique !!!
    A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince, j'avais plus en tête que tu l'avais choisi pour le Grand Jeu précédent. Deux nominations pour deux grands jeux consécutifs, preuve ultime qu'il s'agit-là d'un grand disque !
      Bien d'accord avec toi pour le vonlenska et le falsetto, marque de fabrique de Jonsi, un de mes artistes encore en activité préférés...
      Merci pour tes commentaires réguliers au cours de ce grand jeu en tout cas !

      Supprimer
  2. Tout est beau par ici. Je m'attarde encore un peu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends ton temps, y a de la place sur la banquette arrière !

      Supprimer
  3. Si j'enchaine celui-ci avec le post du Loup je vais me taper un sacré trip !
    Vous planez, les gars ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais c'est encore Chris qui plane le plus au vu de son détournement du thème =)

      Supprimer
  4. Joli choix pour une longue balade.... bien vu!

    RépondreSupprimer
  5. Sigur Ros, c'est parfait évidemment!! Je l'écoute plus à la maison habituellement mais pourquoi pas en voiture...! ;)

    RépondreSupprimer
  6. Hello.
    A fond sur nos points communs, je vois où nos choix divergent, des disques toujours intéressants mais dans lesquels je n'arrive pas à me plonger. Ca sert à rien d'analyser hein ... Chouette description, comme d'hab, et puis un Grand Jeu qui se termine par ''conneries'', je te cite, est un Grand Jeu réussi : bravo et merci.

    RépondreSupprimer
  7. Ah ouaih, pas mal rouler avec ça.. du planant et des espaces... joli

    RépondreSupprimer
  8. J'aime aussi beaucoup le confort moelleux d'une voiture pour écouter mes disques préférés. Les guitares sont plus pétantes, les batteries plus cinglantes.
    Sigur Ros en voiture me donnerait plus envie de m'arrêter au bord de la route pour faire une petite sieste !!!!!

    RépondreSupprimer
  9. J'ai déjà écouté, mais ça ne m'a pas laissé un souvenir inoubliable; tu vas m'obliger à retenter l'aventure avec ou sans voiture.
    Merci beaucoup pour ta participation, j'espère que tu t'es amusé. A très vite pour de nouvelles aventures.

    RépondreSupprimer
  10. Jamais été tenté d'écouter ce groupe en voiture mais dans les conditions que tu décris ça semble alléchant (même si je n'aurais pas choisi celui-là, que je n'aime pas entièrement).

    RépondreSupprimer
  11. Une ou deux tentatives avec Sigur Ros ont échoué piteusement, les mecs m'ont clairement envoyé me faire voir ailleurs. Mais si tu me prends en stop je ferai pas le difficile hein, promis. Faudra peut-être que je retente Sigur Ros un jour mais bon sang qu'est-ce que je m'étais ennuyé.

    See you later et dans pas longtemps.

    RépondreSupprimer
  12. Moi ca serait le genre de disque qui me ferait piquer du nez au volant, surtout sur un long trajet la nuit... Il a longtemps été mon Sigur Ros préféré aussi, mais les dernières fois que je me le suis passé, je me suis un peu ennuyé... il faudra que je retente.

    RépondreSupprimer
  13. Plutôt allongé au soleil dans un transat avec un verre bien rempli avec beaucoup de glace. Oui musique de feu et de glace. Difficile je trouve de dire lequel de leurs disques est le plus emballant, toujours les mêmes défauts (langueur voir longueur) et les même qualiés dans l'élévation. Merci pour ta participatin et tes textes léchés.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire