A Perfect Week (7/7) : Damien Rice - Cannonball (2002)


Afficher l'image d'origine


Dernier jour de jeu, ce fut un plaisir, et j'espère bien qu'une prochaine édition d'un quelconque jeu interblogueurs pourra avoir lieu prochainement (mais pas trop, car ça demande quand même du boulot). La dernière étape avait pour thème le suivant : Farniente : La chanson parfaite que l’on écoute le dimanche matin en traînant dans le lit, pour une grasse matinée bien méritée (ou pas).




J’aurais pu mettre Sunday Morning du Velvet, mais cela aurait été téléphoné (je suis néanmoins prêt à parier que l’un des participants cèdera à cette évidence, preuve de la qualité du morceau). Mais finalement, c’est vers Cannonball, de Damien Rice, que je me suis tourné.

Non, il ne s’agit pas d’une reprise des Breeders. Cela n’a même rien à voir, et l’on s’en douterait forcément, de toute manière, avec Damien Rice. L’Irlandais n’est pas du genre à se pavaner en plaçant l’électricité comme ingrédient majeur de ses compositions.

L’élément essentiel de Cannonball, extrait de son premier disque, l’intouchable O, est évidemment la guitare. Acoustique. Certes, la basse, la batterie et quelques discrets arrangements de cordes ou aux claviers s’immiscent ici et là, mais rarement un titre aura eu une partie à la guitare combinant aussi bien l’évanescence et la luxuriance. 

Cannonball fait partie de ces morceaux qui, comme certains que j’ai pu citer au cours de cette belle semaine musicale, se greffent dans nos parcours de vie. Dans le mien en tout cas. Pour la petite histoire, je l’écoutais très régulièrement à une époque où le stress lié à la concrétisation de certaines étapes de la vie m’avait fait développer une crise d’urticaires pendant près d’une semaine. 
 
J’en étais finalement venu, par une superstition absolument idiote, à associer cette crise d’urticaires à O, et particulièrement à Cannonball (que j’écoutais souvent indépendamment du reste de l’album). Je revois encore le lecteur CD posé auprès de mon lit, et la censure que je m’imposais à l’idée de réécouter ce titre, persuadé que son pouvoir de séduction était tellement massif qu’il pouvait à lui seul générer une recrudescence de cette crise. 

Mais je m’éloigne du thème du jour. Cannonball est surtout l’un de ces morceaux qui met de bonne humeur en même temps qu’il invite à rester au chaud sous la couette. Parfait pour un dimanche matin en somme, comme beaucoup de ce qu’a pu réaliser Damien Rice, finalement. La gaieté sans le courage, voilà ce qu’il pourrait faire émerger chez moi, à l’exception évidemment de 9 Crimes, l’un des rares titres que je maîtrise à la gratte, et qui invite à l’exacte inverse : la tristesse courageuse. Mais c’est une autre histoire.


Commentaires

  1. Excellent choix, je vais faire comme tu dis, ressortir "O" qui m'avait beaucoup botté à sa sortie.

    Merci pour cet perfect week Elno ;D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi d'avoir joliment joué le jeu ! Ravi que ça te donne envie de ressortir O, qui est resté longtemps sur mon étagère sans être écouté. Trop longtemps !

      Supprimer
  2. Hey, merci pour le Jeu, t'as vu on a suivi comme un seul homme !

    Y a-t'il de la place chez moi pour un autre Damien, derrière Jurado ? Jusqu'à présent j'aurais dit non mais je connaissais pas encore celui-ci...
    Le Gin ça marche contre l'urticaire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois ça. Ravi de voir que tout le monde a joué le jeu.
      Le Gin contre l'urticaire ? A tester.
      J'adore Jurado, mais ponctuellement. En fait, j'aime bien ses disques. Tous. Enfin tous ceux que j'ai écoutés. Mais aucun n'a réussi à rentrer dans mon panthéon des disques cultes.

      Supprimer
  3. Suffisamment doux pour ne pas brusquer et suffisamment énergique pour ne pas se rendormir ! Aller, je reste encore 5 minutes sous la couette !!! :-)

    Et un grand merci à toi, pour la joyeuse semaine que tu nous as proposée. Beaucoup de belles chansons, des rencontres, des discussions enflammées, des rires… brefs que de bons moments.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi d'avoir participé à cette semaine. Avec le recul, je proposerai peut-être (s'il y a une prochaine fois) quelque chose sur un autre rythme. Parce que tout écouter et commenter tous les soirs, ça laisse peu le temps de digérer... et de revenir sur tout ce qui semble intéressant.
      Les prochaines semaines permettront ça. J'ai déjà couché quelques découvertes.

      Supprimer
  4. Un peu comme pour Pascal georges, content d'avoir ressorti cet album "The Blower's Daughter" était une véritable beauté. Tu m'as bien sourire avec ta crainte de rechute. Dans d'autres domaine je pense que la musique à ce pouvoir, mais un peu comme dans la ligne verte... Elle absorbe un peu du mal pour laisser du bien.
    Au fait, cette chanson tuas bien fait de la sortir du contexte du reste... Comme quoi, il faut aussi parfois casser la chronologie d'un album

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Magnifique cette comparaison entre La Ligne Verte (pas vu le film, me suis contenté du bouquin) et ce qu'incarne la musique dans son rapport au bien et au mal. Il y aurait même matière à pousser la comparaison sur d'autres aspects, je crois, entre cet art et ce livre (qui fait partie de mes livres de chevet).
      S'agissant de la chronologie d'un album, je me dis de plus en plus qu'il se pourrait que ce ne soit pas un si grand sacrilège que ce que j'ai tendance à penser, que de n'écouter un album que de manière morcelée.
      Après tout, le "théorème de Pennac" précise bien qu'on a le droit de sauter des pages, des chapitres, d'un livre, en l'appréciant quand même. Pourquoi ne pas faire pareil avec la musique ? C'est aussi ça, s'approprier une oeuvre.

      Supprimer
  5. Parfait également pour le dimanche. ..Je connais surtout cet album mais ils sont tous biens c'est vrai. ..
    Un grand merci à toi pour ce jeu qui nous as tous un peu reboostes je pense. ..très sympa !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'on était pas mal à avoir perdu l'habitude d'avoir des commentaires sur nos blogs. Ca fait plaisir tous ces échanges...
      En espérant que ce ne sera pas qu'un feu de paille.

      Je te conseille vivement My Favourite Faded Fantasy, de Damien Rice, qui avait fini dans mon top 3 annuel. Un grand disque.

      Supprimer
  6. Je crois que c'est l'album que j'ai le plus usé.
    Beau cycle!!!!
    Merci El Norton, ce fut un plaisir.

    RépondreSupprimer
  7. Beaucoup de morceaux que je ne connaissais pas pour ce Dimanche qui n'en finit pas d'être matinal gràce à bous tous.
    Et cette fois, pas de doute, tu as bien traité frontalement le thème :)
    Une bien belle façon de finir la semaine. Demain, vacances pour moi, je sens que je réessaierai ce titre au levée, comme si c'était Dimanche (et je penserai à tout ceux qui redébute pour de bon leur semaine).

    Encore merci pour le jeu. De fort jolie variation sur les thèmes qui a permis de balayer large sur notre passion musicale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me diras ce que tu penses de ce titre au réveil ! (pour ma part, ce ne sera pas les vacances, donc ce sera sans musique).
      Merci à toi pour ta participation !

      Supprimer
  8. Je ne connaissais pas cette douce mélodie, que je dois avouer très agréable en ce dimanche brumeux chez moi. Avec l'accent irlandais c'est un poil trop lyrique pour mes petites oreilles, mais je reconnais la valeur du morceau.

    Merci beaucoup pour ce jeu interblog El Norton, qui permet de faire vivre un peu plus fort les liens qui nous rattachent entre nous tous, bloggeurs.
    Et bonnes fêtes de fin d'année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi d'y avoir participé !
      Je comprends que ça puisse être trop lyrique. J'adore Rice, mais si tu trouves ce titre trop lyrique, je ne te conseillerai pas d'aller plus loin, car c'est loin d'être le plus "lyrique" de sa disco.

      Supprimer
  9. Merci pour toute cette semaine de voyage, c'était du bonheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonheur partagé, merci à toi pour ta participation !

      Supprimer
  10. Tout d'abord, BIG merci à toi d'avoir relancer ce Jeu. Même si speed (lire et commenter chez tous, pas facile et chronophage), ça été super stimulant. Je regrette juste de n'avoir pas eu le temps de + anticiper pour une meilleure réflexion sur le choix. Mais ce n'est pas grave. En tout cas, ce Jeu aura relancé la coopération entre nous tous, provoquer des échanges passionnants...et la fréquentation journalière de mon blog a explosé depuis lundi. Encore une fois, MERCI !!!

    Sympa ton choix. Damien Rice, une évidence. Je connais surtout "My Favourite Faded Fantasy" (qui avait trôné tout en haut de mon top 2014). J'adore surtout "It Takes A Lot To Know A Man", superbe chanson à la mélodie crève-cœur qui me bouleverse à chaque écoute. Je ne connais presque pas "O" mais le titre ici me donne vraiment envie de le découvrir.
    A + amigos du net

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je disais, en espérant que ça initie une certaine lancée, et que l'on puisse poursuivre sur cette dynamique en alimentant nos blogs respectifs.
      It Takes A Lot To Know A Man est pas loin d'être ma préférée sur MFFF en effet.

      Supprimer
  11. J'aime bien Rice, je lui trouve parfois un peu trop d'emphase mais dans l'ensemble de belles compo, j'aime bien. Et ça un dimanche matin, of course, à mettre avec tous les choix folk des copains pour la compile du réveil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, compiler tous ces morceaux pour en faire une "compil' du réveil", ça pourrait être une bonne idée. Quelqu'un se lance ?

      Supprimer
  12. Je termine avec un "Two thumbs up !" pour ce jeu, on a passé une super semaine avec ces thèmes. Grande idée !
    Et puis, grâce à toi j'ai, en vrac :
    - découvert un paquet de nouveaux artistes
    - réanimé mon blog, c'était un challenge
    - perdu des heures de sommeil
    - pris du retard dans mon boulot
    - retrouvé le goût d'écrire des bouts de textes pour surtout éviter de parler musique
    - fouillé dans ma collection pour en extraire des chansons parfaites
    - passé des heures à lire les blogs de la bande.

    It was so great and cooooooooooooooooooool !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme dirait Lafesse, pourvu que ça dure !

      Supprimer
  13. Salut, me voici de retour !
    dommage que les blogs ne fussent pas accessible en Chine, j'aurai eu tout le temps pour écouter et commenter... là je vais m'y mettre petit à petit, genre un blog par jour, en commençant par le tien. Combien y a t il eu de participants? j'ai l'impression que c'est une réussite, vu le nombre de commentaires sur mon blog. Tant mieux!
    en tout cas merci d'avoir osé, c'est très sympa (tu le sais, je suis féru de ce genre de trucs).

    pour ce qui est du morceau proposé, très bon choix. J'adore O, et même si j'ai lâché Damien Rice par la suite, cet album est vraiment un best pour moi. Mon titre préféré est "Eskimo", il m'arrache des frissons à chaque fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cool de te voir de retour, même si je comprends ta frustration à l'idée de tout découvrir en retard.
      Ca semble effectivement être plutôt une réussite, il pourra être nécessaire de remettre le couvert dans quelques mois, disons peut-être avant l'été, s'il y a de la demande.
      Eskimo est aussi un super choix. Si tu as lâché Damien Rice avec 9, n'hésite pas à revenir sur My Favourite Faded Fantasy. Vraiment. Il égale au moins O.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire