A Perfect Week (6/7) : Mazzy Star - Fade Into You (1993)



Afficher l'image d'origineAvant-dernière étape de cette semaine, avec le thème suivant : Fête : La chanson parfaite que l’on écoute le samedi soir, juste avant d’aller faire la fête ou de dîner entre amis (tout dépend de votre génération et de votre dynamisme).


Lorsque je faisais de l’animation BAFA, les formateurs (dont je ne tarderai pas à endosser le rôle, je vais donc me garder de les critiquer) n’avaient d’yeux que pour la fameuse « courbe de la veillée ». Une courbe correspondant au degré d’enthousiasme (quand leur langue ne fourchait pas pour parler d’excitation) à générer chez les enfants. Il fallait d’abord une phase d’ascension progressive puis, une fois le pic atteint, une phase de stabilisation, avant que cela ne décroisse progressivement pour préparer le sommeil et l’endormissement des jeunes.

Cela me semblait constituer une théorisation en forme de masturbation intellectuelle, tant cela coulait de source. Qui attaquerait une soirée avec un bon vieux Prodigy des familles ? Quel DJ termine son set avec du hard metal ? Non, pas besoin de théoriser cela pour se rendre compte que le pic de tension doit être atteint aux environs des deux tiers de l’événement. Attendre que la mayonnaise prenne pour pouvoir mettre un terme aux hostilités plus facilement, en somme. 

Et donc, avant de partir en soirée, sauf exception, je ne me suis jamais infligé un titre brutal de Nine Inch Nails. C’est plutôt un petit trip-hop des familles qui me convient à ce moment-là ou quelque chose de doux, contenant, mais surtout pas sucré.

Hum, voilà qui correspond tout à fait à Mazzy Star. La voix d’ange de Hope Sandoval a tout pour donner envie de se rendre dans un lieu festif. Non pas pour y boire jusqu’à plus soif et oublier tous ses problèmes, non. Ce que propose Mazzy Star, ce n’est pas la lâcheté de la perte du contact avec le quotidien, c’est même tout l’inverse.

Sérieuse mais qui refuse de se prendre au sérieux – et oui – la musique du groupe propose, je l’ai en tout cas toujours ressentie de cette manière, de se centrer sur sa propre personne, non pas dans un délire égocentrique, mais dans un souci de rationalisation de sa constitution personnelle. En gros, elle permet, avec son rythme downtempo, ses accords glissés et la voix d’ange – je l’ai déjà dit, mais on ne le dira jamais assez – de Hope Sandoval, de se remettre en question et d’affronter la vie dans ce qu’elle a de moins lumineux.

Jamais dépressif, le son de Mazzy Star dégage une authenticité, elle cherche en tout cas à accompagner une telle démarche chez l’auditeur. Et quel titre, plus que Fade Into You, paru sur le sommet So Tonight That I Might See en 1993, peut mieux symboliser cette évidence ?

Commentaires

  1. Ah oui quel titre ! Je n'ai jamais vraiment écouté Mazzy Star pourtant j'adore cette chanson. ..Je me la reserverais pour une soirée à la maison par contre. ..;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi ? Tu n'as jamais vraiment écouté Mazzy Star ?? Je m'insurgerai presque (mais je suis surtout étonné au regard de tes appétences habituelles).

      Supprimer
  2. Magnifique chanson, un peu mélancolique, mais très colorée. On passe à l'apéro juste après !!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement. Une formidable mise en bouche que ce titre.

      Supprimer
  3. Très beau. Je connais pas trop, j'ai attaqué par le dernier qui ne m'a pas laissé grande impression. Faut que je remonte dans le temps.
    Marty, démarre la DeLorean !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dernier est clairement le moins indispensable. Comme souvent avec les disques de reformation, bien qu'il restait très honnête. Mais rue-toi sur le chef-d'oeuvre So Tongight That I Might See !

      Supprimer
  4. Jimmy avait également proposé l'album solo de Sandoval. Très bien également. Grace à lui j'ai redécouvert également leur dernier, magnifique. Mais ce Fade into you (avec Blue light du même album) sont deux instants de grâce, un rêve qu'on fait les deux yeux ouverts en croyant qu'ils sont fermés. Ça veut rien dire mais c'est ce que je ressens à chaque fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça, de la grâce. Je trouve au contraire que ton message est très clair, qu'il veut "tout" dire. Ces titres font partie de ceux qui parviennent à suspendre le temps.

      Supprimer
  5. A chacun sa technique, pour la courbe en question. J'en connais qui partent à fond, accélèrent au milieu et finissent au sprint ...
    C'est très beau, en dehors de mon champ des possibles mais très beau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est temps d'élargir ton champ des possibles, alors =)

      Supprimer
  6. Bravo et je note ta technique de courbe soirétique. En réentendant ce titre un peu loin dans ma mémoire... Je me disais qu'une Lana Del Rey avait dû pas mal l'écouter aussi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Assez peu au clair avec la discographie de Lana Del Rey pour juger de la comparaison. Peut-être à tort, mais je n'ai jamais réellement creuser son univers malgré un ou deux plaisirs (coupables) sur son premier disque.

      Supprimer
  7. Ma chanson préférée de Mazzy star, elle m'embarque.

    RépondreSupprimer
  8. Ah, les veillées en colo avec les jeunes, que de souvenirs. ça me parle forcément, moi qui ai été animateur en CLSH pendant pas mal d'année....jusqu'à l'obtention de mon BPJEPS socioculturel en 2010. Après un passage par le milieu de la réinsertion sociale, j'suis parti direct vers l'autre bout de la vie, c'est à dire la gériatrie. Bref !! Ton parallèle avec un set DJ est pertinente. Commencer en douceur, monter progressivement jusqu'à l'explosion finale et redescendre en douceur pour l'after "chill-out" au p'tit matin.
    Excellent choix, j'adore ce disque de Mazzy Star, notamment ce titre-ci très envoûtant. Mais aussi le très psyché "Mary Of Silence", et les autres aussi. 10 chansons, zéro déchet.
    "So Tonight That I Might See", quel disque ! Des atmosphères éthérées, la voix ultra envoûtante d'Hope Sandovale, des guitares aux riffs noisy, réverb, échos & effets comme venus d'outre-tombe, des arpèges cristallins, des mélodies ciselées...La musique idéale pour commencer une soirée "planante" !!!
    Bon samedi soir à toi !!
    A + amigos du net !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arpèges cristallins, mélodies ciselées et voix envoûtante, je reprends tes mots, mais ces trois éléments permettent de résumer ce qui me charme quasiment à tous les coups !

      Supprimer
  9. Vous avez tous vos moments d'une soirée, d'une fête... Que de différences!
    Ça pour moi c'est le petit matin, quand tu rentres avec un petit sourire et les yeux fatigués...
    Toujours aussi beau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'étant pas un grand fêtard, le petit sourire et les yeux fatigués correspondent finalement plutôt au vendredi soir pour moi. Est-ce à dire que ce morceau sied plus à cette humeur qu'à un moment quelconque de la semaine ?

      Supprimer
  10. Intéressant cette transpoistion de la courbe d'exitation !
    En tous cas c'est une découverte et effectivement on entend du Lana Del Rey. Très agréable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, c'est réellement audible (et avouable) Lana Del Rey ? Vous me mettez le doute, là...

      Supprimer
  11. Moi je dirai plus Del Rey essaye de pomper sur Hope ;D

    Je mets souvent des disques comme ça quand je sors pas et que j'attends des inviter..le moment juste où tt est préaré et qu'ils vont pas tarder. Superbe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement le genre de moment où ce disque peut se faire sa place, je te rejoins.

      Supprimer
  12. Hello

    Suis pas fan de Mazzy Star mais ce morceau-là ça va. Ceci dit, ça me ferait pas démarrer une soirée de fête, plutôt aller me coucher en douceur après avoir sauté en l'air toute la nuit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ta perception des choses !

      Supprimer
    2. Effectivement ce serait plutôt en s'inffligeant Lana qu'on pourrait vaguement percevoir une pâle tentative d'imiter Hope... mais surtout dans la voix hein... qui est tout de même bien loin de pouvoir espérer génerer un jour le même frisson.

      Supprimer
    3. Clairement. La voix de Hope est de toute façon assez inégalable...

      Supprimer
  13. Suis d'accord avec Till! Mais qu'il est bien ce titre ...

    RépondreSupprimer
  14. ahhhh, les courbes de veillées! j'en ai bien bouffé, avec les prépas BAFA et BAFD (de très très bons souvenirs que ces semaines de stage, en tout cas....). Je trouve que ce n'est pas si évident, l'art d'une bonne veillée est difficile (ce n'était d'ailleurs pas trop mon truc, j'excellait plutot en grand jeux), j'en ai vécu des très biens mais aussi beaucoup de bien foireuses...

    pour le titre, c'est un beau morceau, peut etre un peu trop mélancolique pour lancer une soirée pour moi. Et sinon, comme Chris je ne connais pas Mazzy Star, alors que c'est pile dans mes gouts/années. Bon on me l'a déjà conseillé des centaines de fois, c'est culte chez la plupart de mes potes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois qu'on est plusieurs anciens animateurs et/ou directeurs. Mais il me semble t'avoir déjà vu y faire une référence sur ton blog.
      Ah oui, je suis étonné (comme pour Chris) que tu ne connaisses pas mieux Mazzy Star. Ca pourrait faire l'objet d'une vraie découverte de ta part, je serais étonné que tu n'y trouves pas ton compte.

      Supprimer
  15. Dans une scène torride de l'épisode pilote de la minisérie HBO "The Night of", j'entends une petite musique entêtante, et parfaitement adaptée à la scène. Après enquête, il s'agit de "Into Dust", sur "So Tonight That I May See". Damned ! Ca m'avait pas frappé à l'écoute du disque.
    C'est le problème quand on en écoute trop.
    Bon, par contre, le dernier Hope Sandoval, je ne suis pas tombé du lit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te rejoins tout à fait, le dernier Hope Sandoval, à l'exception d'une paire de titres, m'a plutôt déçu. Et pourtant, que je suis fan de sa voix (et de ses compos en règle générale).
      Pas encore regardé The Night Of, ça viendra peut-être, mais oui, quand on écoute trop de musique, on ne peut pas tout mémoriser c'est certain !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire