Apollo Noir - Post Rejecto (2017) [Bar En Trans']

Les prochaines semaines seront consacrées à des artistes programmés au Bar en Trans', festival rennais en marge des Transmusicales. Si je n'ai jamais été aux Trans', j'ai toujours aimé ce "off" souvent riche en découvertes... et en valeurs sûres. C'est sur celles-ci que je vais m'attarder, quelques semaines avant de quitter la capitale bretonne.
Derrière le pseudonyme d'Apollo Noir se cache Remi Sauzedde. Le Français, auteur d'A/N  pour le compte de l'excellent label Tigersushi Records, ne se soucie guère de caresser l'auditeur dans le sens du poil. Les circonvolutions abstractives présentes sur ses compositions ne sont probablement pas à mettre entre toutes les paires d'écoutilles, mais ceux qui sont rodés aux instrumentations blasphématoires des pensionnaires de Warp Records sauront probablement reconnaître quelques influences prestigieuses.

Les spectres d'Autechre ou Oneohtrix Point Never peuvent ainsi apparaître, mais c'est bien celui d'Aphex Twin qui est le plus évident sur ce Post Rejecto, que ce soient l'onirisme biaisé d'un Windowlicker ou les abstractions décousues d'orientation braindance de l'inégalable Richard D. James Album qui soient évoquées.

Le spectre de Mr Oizo peut également apparaître, Quentin Dupieux semblant être une influence à différents égards puisque le clip de Post Rejecto semble également s'inspirer de l'attrait du réalisateur pour les formes colorées flottantes et maniables.

Pour avoir eu la chance de le voir en concert - dans un musée en fin d'après-midi, devant un auditoire réduit et en position assise - Apollo Noir est un artiste dont les compositions gagnent à être écoutées en live. La prestation peut alors emprunter des contours presque mystiques au sein desquels il est facile de s'abandonner.

Apollo Noir jouera au bar Le Chantier le samedi 9 Décembre.


Commentaires