Katerine - Le 20.04.2005 (2005)

En 2005, avec Robots Après Tout, Katerine était au sommet de sa forme. De Louxor J'Adore à 100% VIP en passant donc par ce Le 20.04.2005 plus connu sous le nom de sa protagoniste principale, Katerine a produit les singles les plus accrocheurs mais peut-être les plus aboutis de sa discographie.

Et puis pas besoin de davantage de mots pour expliquer le choix de cette chanson ces jours-ci. Le contexte se suffit à lui-même. Peut-être convient-il de préciser que Katerine a réellement croisé Marine Le Pen dans la rue, ce qui lui a inspiré ce petit délire fantasmé...

L'accession au pouvoir de cette dernière est en revanche tout sauf un fantasme.

Commentaires

  1. Ça m'a toujours fait délirer de chanter ce refrain. ..ça pourrait peut-être changer. ..:(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas, ça soulage toujours de le chanter.

      Supprimer
  2. Un morceau que j'avais beaucoup aimé lors du passage de Katerine à la Route du Rock 2006 mais qui me plaira aussi sûrement beaucoup moins dans 8 jours si daventures les choses tournent mal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, si ça peut rester une bonne blague ce refrain, plutôt qu'un nécessaire cri de ralliement, on ne s'en plaindra pas.

      Supprimer
  3. Hauts les cœurs ! C'est notre "Fuck Donald Trump" (YG) à nous, en espérant qu'on le chantera de façon triomphale et pas amère la semaine prochaine, même si vu ce qu'il y a en face on parlera difficilement de triomphe...
    Qu'on la renvoie dans les jupes de son père cette petite bourgeoise prétentieuse, cupide et arriviste

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de triomphe à prévoir, quoi qu'il arrive, de mon côté. Mais si on peut au moins éviter le pire du pire...

      Supprimer
  4. Outre le côté politique et la certaine beauté du morceau je trouve cet albums très intéressant, charnière dans sa discographie. Là où certains artistes comment leur carrière sur un ton léger et humoristique, plus facile à assumer, il est un des seul à avoir commencé sur un ton relativement sérieux et poétique pour prendre avec cet album un réel ton humoristique (qui ne l'est pas tant sur ce titre)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est très juste (même si je connais moins Katerine, et en suis moins client qu'Alexandre et toi).
      Cela dit, même si ce titre n'est pas humoristique, il est clairement décalé/second degré/pince-sans-rire, malgré sa gravité latente.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire