Mogwai - I'm Jim Morrison, I'm Dead (2008)

Je crois que depuis que j'arpente la toile, Mogwai fait partie des groupes qui créent le plus de débats dans les rangs même de leurs fans. Entre les fans de la période Mr Beast/Zidane A 21st Century Portrait, ceux des débuts avec Young Team/Come On Die Young, ou les amateurs de Rock Action (souvent préféré par les membres de la première catégorie), personne ne semble véritablement d'accord.

Pour ma part, je ne connais pas la discographie de Mogwai sur le bout des doigts. J'ai découvert le groupe assez tard, finalement (je vais y revenir) et, si j'ai écouté tous leurs disques, la densité de leur discographie ne m'a jamais poussé à m'approprier chacun d'entre eux. Parmi les œuvres principales du groupe, ma préférence irait probablement vers Rock Action ou Young Team mais il me faudrait les réécouter pour me faire un avis plus tranché.

A défaut de les réécouter dans leur intégralité, je risque bien de faire une cure de Mogwai, puisque sort Central Belters, une compilation en forme de best-of qui s'étend sur plus de trois heures. L'occasion de réviser une partie des classiques, donc, même s'il est évident que le support du "best-of" n'a jamais été le plus passionnant sur le plan artistique.

Je disais que j'allais y revenir sur ma découverte tardive des Ecossais. Mon excuse ne fonctionne finalement qu'à moitié puisque cela fait quand même sept ans aujourd'hui. C'était en 2008, je commençais seulement à m'inviter sur la blogosphère, et, au regard de tout le bien que je lisais sur ce groupe, je m'étais rendu à Saturn (ça date, ledit magasin n'existant plus depuis belle lurette) pour acheter leur nouvelle livraison : The Hawk Is Hawling.

J'étais dans une période très trip-hop, et je commençais seulement à m'initier à ce que l'on pourra grossièrement classifier sous le genre "post-rock", avec notamment la découverte (là aussi très tardive) de Godspeed You! Black Emperor, qui a considérablement modifié mon rapport à la musique (on peut vraiment écouter quelque chose de si peu mélodique ? Et oui...).

Ce disque, The Hawk Is Hawling, est, je crois, considéré unilatéralement comme une déception par les fans du groupe. Pas un raté type Rave Tapes, non, mais un album peu inspiré, sur lequel le groupe se renouvèle peu. Peut-être, je n'en sais rien, et je n'en ai que faire. Il reste le seul Mogwai présent dans ma collection de CDs à l'heure actuelle, sans doute celui que j'ai le plus écouté, celui auquel je suis le plus attaché, et quand je le réécoute, je n'arrive pas à comprendre comment il peut être considéré comme un échec artistique, aussi relatif soit-il.

L'ennui ne me guette à aucun moment, les compositions sont inspirées, et il contient suffisamment de ces "grands moments" qui apportent la nécessaire plus value à la valeur d'ensemble. J'aurais pu retenir un Batcat pour l'illustrer, mais, aujourd'hui étant un jour particulier pour moi (vous aurez repéré le ton plus personnel que d'habitude dans l'article) puisque je fête mes 27 ans, il m'était impossible de ne pas profiter de l'aubaine pour rendre hommage au plus regretté des membres du "club des 27".

C'est donc le titre d'ouverture de The Hawk Is Hawling qui est plébiscité aujourd'hui, celui-ci s'intitulant I'm Jim Morrison, I'm Dead. Un titre étrange et hanté, pour un morceau qui démarre avec des accords au piano qui me hérissent le poil, bientôt rejoints par des lignes habitées et un crescendo qui nous mène droit vers une inéluctable explosion... qui ne viendra jamais, du moins pas comme on pourrait l'imaginer à la moitié du morceau dont la progression est, je trouve, en tout point remarquable.

Commentaires

  1. Hello, voici l'avis d'un vieux (sortie de CODY) et grand (je cite toujours Mogwai quand on me demande mon groupe favori) fan...
    the Hawk is Howling est un très bon album, avec d'excellentes chansons. Si on découvre Mogwai avec ce disque, je comprend parfaitement qu'on puisse l'adorer, et même le placer comme son préféré. Pour un connaisseur, il est vrai en revanche qu'il prend assez peu de risques, et beaucoup de chanson ont des airs de déjà entendu, cela explique qu'il soit rarement cité en référence par les fans. On ne peut par contre pas dire que c'est un mauvais disque (vu le nombre de bons titres), ni quand même qu'il fait du sur place ("the sun smells too loud" préfigure un peu les albums suivants).
    Le fait que les amateurs aient un podium différent prouve bien que chaque disque de Mogwai a son intérêt et sa touche personnelle. De mon coté, j'aime beaucoup les débuts, et mon album favori est Happy Songs for Happy People (en revanche je suis beaucoup moins fan de Rock Action et Mr Beast). les deux seuls disques de Mogwai que je n'aime pas sont Zidane et Rave Tapes.
    Récemment le leader (si on peut dire) de Mogwai s'est prêté à l'exercice étrange de classer ses propres disques. Il met the Hawk is Howling en dernier, et donne des explications intéressantes pour cela (ainsi que sur le titre que tu as mis en avant). Je te renvoie à cet article (ma dernière publication fb). Je suis relativement d'accord avec son classement, et nous avons le même premier...
    Bon anniversaire !! (salaud de jeune !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      J'avais vu le lien sur ton FB en effet, sans aller jusqu'à cliquer (c'est désormais chose faite). Il faudra que je revienne sur ce Happy Songs for Happy People, qui ne m'avait guère marqué à l'écoute (de mémoire). Mais si Braithwaite et toi le classez premier, c'est qu'il y a sans doute quelque chose à gratter dessus. J'apprécie en tout cas l'honnêteté de l'écossais, qui classe son dernier album en avant dernière place, là où l'exercice de la "promo" (bon, ils font plus la promo de ce disque, mais enfin, avouer que son dernier opus est décevant n'est pas la démarche la plus bankable en vue du prochain disque) aurait laissé penser autre chose. C'est un article intéressant en tout cas, bien que la démarche de classer ses propres travaux m'interroge.
      Bon, tout ça pour dire qu'il va falloir que je me mette davantage à Mogwai (mais j'ai dit ça pour une dizaine d'artistes...) ces prochains mois.

      Supprimer
    2. HSFHP joue plus sur la mélodie que sur la saturation, il n'y a qu'un seul titre vraiment "épique" comme Mogwai en avait fait auparavant ("Ratts of the Capital"). Mais il est très homogène (il n'y a pas de temps faible ou de remplissage, ce que je reproche un peu à Rock Action) un peu comme Hawk is Howling d'ailleurs. C'est un disque qui s'impose à la longue, ce n'est pas du tout celui que je préférais pendant longtemps, ce n'est pas celui qui marque d'emblée (d'ailleurs pas mal d'amateurs de Mogwai le classent assez mal dans la discographie).

      Supprimer
  2. Tout d'abord je te souhaite un bon anniversaire!! Quel bel âge tu as..;)
    Je me demande ce que j'écoutais à 27 ans, j'ai un peu oublié mais Mogwai avait sorti "Rock Action" et j'avoue que je ne sais plus si je l'ai écouté alors... je ne suis pas une grande fan, je connais seulement quelques albums que j'apprécie même si je trouve que ça se ressemble toujours un peu (c'est ma méconnaissance du groupe qui me fait dire ça j'en suis sûre!!)...par contre j'ai beaucoup aimé le dernier qui tentait un peu autre chose...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      On se rejoint sur le fait de ne pas très bien connaitre Mogwai, mais pas sur notre perception du dernier disque, qui m'a carrément ennuyé pour ma part =)
      Je serais curieux de savoir ce que tu écoutais à 27 ans, je suis persuadé qu'il y aurait là quelques découvertes que je pourrais faire =) (à l'instar du Eno que tu as posté sur ton blog, sorti la même année que Rock Action, d'ailleurs).

      Supprimer
    2. Ben là je pense que je vais te décevoir... je n'ai pas réussi à retrouver grand chose, c'est un peu un moment où j'ai moins écouté de choses et moins acheté de disques...alors il reste les valeurs sûres, il y avait un Bjork je crois bien, Radiohead, Nick Cave, Kelis et NERD (Pharell Williams) surtout, j'avais même laissé Miossec et Dominique A de côté...

      Supprimer
    3. Ah et pour le Eno, je ne l'ai découvert que ces jours derniers....:D

      Supprimer
  3. je connais mal MOGWAI mais j'avais à l'époque beaucoup aimé leur "Christmas steps".

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire