Slowdive - No Longer Making Time (2017)


Le dernier disque de Slowdive est sublime et tord le cou à l'idée selon laquelle les reformations ne donnent jamais de bons résultats. Slomo s'est déjà invité dans ces colonnes, mais No Longer Making Time constitue une autre obsession.

Comme le When The Sun Hits évoqué la semaine dernière, et présent sur Souvlaki (paru il y a vingt-quatre ans), No Longer Making Time est l'un de ces titres puissants que Slowdive sait proposer, avec une très grande parcimonie toutefois.

La batterie de No Longer Making Time, en quatre mesures répétitives, est obsédante. Ce morceau pourrait presque avoir du sens s'il n'était composé que de cette partie rythmique, pourtant redondante. 

Mais ce sont encore une fois les parties de guitares pleines de réverb' qui confèrent tout le charme de ce titre. Pourtant, la réverb' est ici moins présente qu'elle ne l'est habituellement chez Slowdive. C'est un titre qui aurait pu être écrit par les cousins de Ride, mais auquel la voix de Neil Halstead donne une autre dimension.

A la fois aérien, rêveur et bien ancré dans le réel. Comme toujours, période estivale oblige, évitons les romans. Concentrons-nous sur l'essentiel, et ce qui est l'un des deux meilleurs morceaux de l'un des trois meilleurs albums de l'année. 






Commentaires

  1. Ouiiii c'est aussi un de mes titres preferes mais l'album est tellement beau que c'est difficile de séparer les morceaux. ..
    C'est également un des disques que j'écoute le plus, un des meilleurs de cette année ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ravi de te l'entendre dire, et évidemment d'accord avec ta dernière phrase !

      Supprimer
  2. et voilà de loin mon titre favori de ce dernier album ! tu dois connaitre Mojave 3 j'imagine? ca s'en rapproche fortement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui, je connais et apprécie Mojave 3 mais contrairement à toi, je n'ai jamais pris autant mon pied sur Mojave 3 que sur Slowdive.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire