Le Coq - Je Sais Faire Tomber La Neige (2009)

Si les circonstances n’étaient pas aussi tristes, je me risquerais presque à un trait d’humour en évoquant le fait que, jusque dans sa mort, Thierry Le Coq a raté sa rencontre avec le public qui aurait dû être le sien.

En effet, quelques jours après le décès de David Bowie, celui du Nantais est (forcément) passé inaperçu. Forcément, car la couverture médiatique dont bénéficiait Thierry Le Coq était inversement proportionnelle à la qualité des mélodies qu’il aura su décliner sur ses cinq albums, de La Fenêtre en 1999 jusqu’à Chaconnes, sorti en 2013 mais réédité en vinyle en décembre 2015. Il devait d’ailleurs se produire à cette occasion en showcase ce samedi à Rezé aux côtés de The Last Morning Soundtrack.


Fan du Velvet Underground et de Nick Drake, Le Coq s’établissait à mi-chemin entre ces références anglo-saxonnes prestigieuses et un format francophone plus pop oscillant entre la fausse légèreté du Florent Marchet des débuts et l’amour des mots et des maux d’Alain Bashung. Ce profil alléchant et cette capacité à associer de riches instrumentations à des mélodies directes lui auront permis d’accoucher d’un chef-d’œuvre avec D’Arradon en 2009.

C'est précisément sur cet opus que figurait le très touchant et dépouillé Je Sais Faire Tomber La Neige, dont la délicatesse des arrangements et la limpidité de la guitare acoustique se passent de mots. Je recommande néanmoins l'écoute attentive des paroles. Pour écrire de tels titres, il faut un véritable talent en terme d'épure. Le Coq allait droit au but, et il est mort de façon violente, d'une crise cardiaque à l'âge de cinquante ans.

Commentaires

  1. Tu as bien raison d'en parler, je ne connaissais pas du tout, la chanson partagée est très belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout l'album D'Arradon est un chef-d'oeuvre à (re)découvrir ;)

      Supprimer
  2. Ah merdouille.. dingo l'hécatombe en ce moment.. J'adore Le Coq, découvert grâce à Dominique A .. bien tristounet ce truc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il a effectivement été pas mal en lien avec Dominique A. Il faisait partie de ces artistes un peu en marge (ou en retrait) de la "chanson française" au sen large, cette chanson française ne mettant pas nécessairement en valeur ses éléments les plus précieux.

      Supprimer
  3. En tout cas l'extrait et du coup un reprise de Daniel Darc que je traînais au boulot donnent envie de mieux connaitre. Rien en médiathèque, va falloir que je creuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'il y a Bandcamp pour découvrir, du coup. Toute sa discographie, sauf son premier album, y est disponible ;)

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  4. je ne suis pas certains de connaître ce BANDCAMP. Je vais regarder ça de plus près, tient.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bandcamp est une plate-forme, comme Deezer, si ce n'est que ce sont les artistes qui choisissent de mettre leur album disponible gratuitement en streaming.
      Voici le lien pour la page Bandcamp de Lecoq : https://lecoqmusic.bandcamp.com/

      Supprimer

Enregistrer un commentaire